désinfection des mains au gel hydroalcoolique Totem Solution Santé distributeur pédagogique

Mode d’emploi de la désinfection des mains au gel hydro-alcoolique

Le gel hydroalcoolique a longtemps été réservé au monde hospitalier. Aujourd’hui, en période de pandémie, son utilisation est unanimement recommandée au grand public pour se désinfecter les mains et se protéger de la covid-19.

La transmission manuportée du Sars-Cov2 n’est certes pas la voie principale de contamination inter humaine. Il n’en reste pas moins que ce virus est extrêmement résistant sur la peau (environ 9 heures) et les innombrables surfaces que nous touchons toute la journée (jusqu’à plusieurs jours sur l’inox par exemple).

Une hygiène des mains de qualité reste donc un geste de protection essentiel pour limiter les transmissions par contact direct ou via des surfaces contaminées.

Totem Solution Santé vous présente le mode d’emploi de la désinfection des mains par friction hydroalcoolique.

La désinfection des mains : pourquoi ?

La désinfection des mains est extrêmement utile et efficace pour le grand public en période de pandémie mais aussi d’épidémie saisonnière telle que la grippe, la gastro entérite, la bronchiolite et le rhume.

Elle permet de renforcer la qualité d’hygiène des mains tout au long de la journée. Rappelons que celle-ci passe en premier lieu par un lavage avec de l’eau et du savon notamment au moment des repas et à chaque passage aux toilettes, afin de nettoyer les mains de leurs éventuels dépôts organiques.

Une fois l’hygiène de base respectée, c’est là que la puissance du gel hydroalcoolique peut s’exprimer, par son pouvoir désinfectant et son application par simple friction, sans rinçage.

Hors de la maison, le manque de temps, l’absence de points d’eau, la promiscuité et la mauvaise qualité des sanitaires sont autant de freins et d’obstacles au lavage des mains.

Ce qui rend le gel hydroalcoolique précieux en collectivité où il nous apporte autonomie et immédiateté pour une hygiène des mains régulière.

La désinfection des mains avec un gel hydroalcoolique est donc une solution d’appoint ultra pratique. On dira même qu’elle est « plus efficace » car elle tue les bactéries et les virus, quand le lavage classique ne fait que les évacuer par action mécanique (frottement et rinçage). Et elle est aussi beaucoup plus rapide, entre 20 et 30 secondes, contre une minute pour le lavage à l’eau savonneuse.

Les produits hydroalcooliques offrent incontestablement un gain de temps et d’efficacité. D’où leur utilisation massive et systématique depuis 20 ans par les personnels soignants, qui ont ainsi économisé trois heures de temps de lavage quotidien et diminué de moitié le risque d’infections nosocomiales dans l’exercice des soins.

La désinfection des mains : comment ?

Pour une efficacité optimale, la désinfection des mains fait appel à une technique qu’on appelle le protocole de friction. Une friction des mains se déroule ainsi en 7 étapes, afin de couvrir et traiter toute la surface des mains : dos des mains, paumes des mains, bout des doigts, entre-doigts, pouces, ongles et poignets. Elle offre alors un résultat incomparable une fois l’expérience du geste acquise : l’élimination radicale de 99.99% des agents infectieux présents sur les mains.

[Pour les plus curieux, nous avons réalisé un tuto très ludique avec de la peinture pour mettre en lumière l’efficacité d’une bonne friction hydroalcoolique et faciliter sa mémorisation par la jeune génération.]

Une bonne désinfection présuppose aussi d’utiliser un produit hydroalcoolique certifié. Tous ne se valent pas en termes de qualité, de protection et de tolérance cutanée. Les recommandations de l’ANSM sont claires. Il faut privilégier les produits de norme NF EN 14476+A2 à l’efficacité virucide, bactéricide et fongicide certifiée et présentant une concentration en alcool éthylique, propylique ou isopropylique comprise entre 60% et 70%. Il est aussi préférable d’éviter les formulations parfumées ou colorées, pour prévenir le risque allergique.

Il faut également savoir que l’efficacité des produits hydroalcooliques est altérée sur peau mouillée ou humide. On veillera donc à les appliquer sur des mains bien sèches et saines.

Enfin, il apparaît préférable pour le grand public de privilégier la formulation concentrée en gel à celle en solution très liquide (la référence en milieu hospitalier). Avec le gel hydroalcoolique, la quantité est mieux dosée (2 ml) et la friction mieux contrôlée, réduisant ainsi les risques de projection au sol et de projection accidentelle dans les yeux, qui peut provoquer de graves lésions.

 

La désinfection des mains : quand ?

Vous l’avez compris, l’utilisation du gel hydroalcoolique par le grand public est une solution d’appoint en hygiène des mains qui ne se substitue pas au lavage classique et doit être employée à bon escient et en sachant aussi qu’elle protège à la fois votre santé et celle des autres.

La désinfection des mains est donc particulièrement recommandée partout où il n’y a pas de point d’eau pour se laver les mains, mais encore :

  • avant d’entrer et en sortant d’un lieu collectif (transports en commun, restaurants, bureaux, commerces, écoles).
  • quand vous voyagez (trains, avions, co-voiturage).
  • quand vous travaillez et manipulez de nombreux objets potentiellement contaminés (dont les ordinateurs et téléphones, outillages et ustensiles de cuisine).

 

Vous souhaitez équiper vos locaux professionnels, vos espaces d’accueil, vos points de vente avec du gel hydroalcoolique certifié et un équipement de distribution efficace et sécurisé ?

Découvrez  Totem Solution Santé, notre totem distributeur de gel hydroalcoolique made in France, équipé d’un plateau de formation au protocole de friction et livré avec son Gel Santé Pro, pour une parfaite désinfection des mains.